test-test

Problématiques autour des interactions professeur-étudiant

Les cours particuliers peuvent-ils nous exposer à des problématiques particulières ?

Probablement que vous avez, comme moi, commencé à enseigner en face à face ( ou vous imaginez le faire) sans vous poser de questions sur les risques de ce type de formation. Quand on pense “cours particuliers”, on pense souvent “autonomie”, “souplesse”, “individualisation”. Ne nous viennent pas à l’esprit les clients exigeants, les rapports de force ou les confusions des rôles !

C’est pourtant sur ces problématiques que m’a interpellée Anna Pereira Schmit, la Présidente de l’Association Luxembourgeoise de Professeurs et Freelance (ALPF). Anna m’a sollicitée en raison de ma double expérience de psychologue clinicienne et d’enseignante de FLE en cours particuliers. Son idée était de proposer des pistes de réflexion aux enseignants confrontés à certaines difficultés dans leur pratique professionnelle en cours particuliers.

Ces difficultés portent sur les interactions entre le professeur et l’étudiant.

Voici les 4 questions que l’association m’a posées :

  1. Comment gérer un apprenant adulte très diplômé avec des exigences très particulières ?
  2. Comment désamorcer un rapport de force entre un apprenant adulte et son professeur, notamment quand ce dernier est plus jeune que l’étudiant ?
  3. Comment faire pour qu’un apprenant adulte ne confonde pas le rôle de professeur avec celui de confident, voire de psychologue ?
  4. Comment gérer en cours des carences en confiance en soi, de l’anxiété et/ou du perfectionnisme provenant de l’apprenant

Cette collaboration qui devait prendre la forme d’une interview ou d’un article a finalement pris la forme de 3 vidéos récemment publiées sur la chaîne Youtube de l’ALPF.

Vidéo 1 : le cadre

La première vidéo propose :

  • Une grille de lecture des interactions professeur-étudiant en 3 composantes : la composante commerciale, la composante pédagogique et enfin la composante interpersonnelle
  • Des réponses face aux exigences inadaptées des apprenants

J’y aborde l’importance de formaliser le cadre de la formation.

Vidéo 2 : Rôles, rapports de force et outils

La deuxième vidéo propose de traiter les 2 thèmes suivants :

  • les rapports de force entre le professeur et l’étudiant
  • le risque de confusion des rôles professeur-confident ou professeur-psy

Pour cela, je mets l’accent sur l’importance de prévenir ces difficultés en posant des bases saines dès le début de la formation. Je partage certains outils que j’utilise personnellement : l’entretien préliminaire, des questionnaires d’auto-évaluation des progrès et de satisfaction de la formation

La formalisation du cadre de la formation est plus détaillée.

Vidéo 3 : difficultés chez les apprenants

La troisième vidéo propose d’aborder des difficultés psychologiques assez fréquentes chez les apprenants et qui ont un impact sur la formation :

  • le manque de confiance en soi
  • l’anxiété
  • le perfectionnisme

Après avoir clarifié ces notions, je propose quelques pistes pour limiter l’impact négatif de ces difficultés sur le processus d’apprentissage. Nous pouvons en tant qu’enseignant apporter des réponses tout en conservant notre rôle d’enseignant.