test-test

« Dessine-moi un expat » en quelques mots

Je suis fan de « Courrier International », notamment de toutes les ressources que ce journal propose en ligne. En avril 2016, une nouvelle section intitulée « Courrier Expat » a vu le jour et propose du contenu plutôt destiné aux Français expatriés.

Cependant, mon coup de cœur issu de cette section peut être utilisé par différents publics. Ce sont de mini-chroniques dessinées, des tranches de la vie quotidienne de Clémentine Latron installée aux Pays-Bas, après des expériences dans différents pays.

illustration ressource

L’humour et le dessin sont de bons moyens d’aborder et de dédramatiser des petits tracas de la vie quotidienne quand on vit dans un pays étranger et c’est ce que Clémentine Latron réussit à faire avec brio dans « Dessine-moi un expat » ! Les situations choisies par la dessinatrice font parfois directement référence à son vécu aux Pays-Bas (exemple : « La pharmacie : France vs. Pays-Bas »), mais d’autres sont plus générales et transposables à différents contextes, comme par exemple « Le parcours du combattant », autrement dit, « les choses qu’on ose pas trop faire quand on vit à l’étranger et qu’on ne maîtrise pas encore la langue du pays ».

Je n’ai pas encore utilisé cette ressource en classe, mais je vous propose ci-dessous quelques idées d’exploitation en classe que je testerai et je vous ferai un retour dans les commentaires.

En tous cas, chaque parution hebdomadaire m’amuse bien et me rappelle des situations vécues à l’étranger !

 

Fiche ressource

Dessine-moi un expat

Type de ressource : planches de BD

Auteur : Clémentine Latron

Source : http://blog.courrierinternational.com/dessine-moi-un-expat/

Public : adolescents / adultes

Pistes d’intégration en cours :

Public : adolescents / adultes

Niveaux : à partir de A2/B1

Intérêt pédagogique et pistes d’intégration en cours :

  • Intégration dans la création d’un projet BD
  • Document déclencheur pour l’oral (ex. acte de parole « Raconter une anecdote », « Parler des activités quotidiennes »)
  • Aborder les malentendus culturels (notamment avec cette planche : « Petit guide du « hug » à l’usage des non initiés »