test-test

« Les jeux délirants du Droit de perdre » en quelques mots

C’est une petite maison d’éditions qui mérite d’être connue. Le Droit de perdre propose à la vente des jeux décapants et délirants qui feront mouche lors de vos cours de FLE avec vos étudiants d’un niveau avancé.

Taggle (prononcer “Ta gueule!”), Ta bouche, Questions de merde ou encore Comment j’ai adopté un gnou. Autant de jeux pour animer vos cours et y installer une bonne ambiance.

Taggle et Tabouche

Ce sont des jeux pour travailler sa répartie en français. Les deux jeux reposent sur le même principe : répliquer (plus ou moins gentiment…) à une réflexion lancée par un des joueurs et ce, à l’aide d’une des quatre répliques de sa carte Répliques.

2 exemples de combinaisons réflexion-réplique :

  • “ Sexuellement, je n’ai aucune limite !     – Normal, quand on vit avec un kangourou !”
  • “Je ne comprends pas les hommes.          – J’adore la manière que tu as de parler de moi à demi-mot…”

 

http://www.ledroitdeperdre.com/10-99-thickbox/taggle.jpg

http://www.ledroitdeperdre.com/10-99-thickbox/taggle.jpg

La différence entre Taggle et Ta bouche ? Vous l’aurez sans doute devinée : les répliques de Taggle sont un peu plus … directes que celles de Ta bouche. J’utilise régulièrement ces deux jeux avec mes étudiants B2 et C1. Je vous les conseille vivement car en plus d’installer une bonne ambiance dans le groupe, ils leur permettent aussi d’apprendre de vraies expressions utilisées par les Français (argot et expressions idiomatiques inclus). Je vous conseille Tabouche dès le niveau B2 et Taggle dès le C1.

Questions de Merde

Le petit paquet de cartes de Questions de Merde est selon moi, un bon brise-glace.

L’éditeur le décrit ainsi : “Tantôt absurde ou inutile, tantôt profond ou indiscret, ce jeu de 300 questions est conseillé aux joueurs matures et vaccinés, qui savent que la vie est divisée en 6 catégories : Vie Quotidienne – Imaginaire – Sexe – Culture – Gore – Philosophie et Progrès”

Un exemple : Quelle est la couleur de ton slip ?

Dès B1 (en sélectionnant les cartes)!

Comment j’ai adopté un gnou

Avec Comment j’ai adopté un gnou, vos étudiants apprendront à inventer des histoires loufoques, à partir d’une thématique imposée.

Mais contrairement à nombre de jeux qui permettent déjà cet exercice (Il était une fois, Dixit, Speech), ils devront aussi utiliser des connecteurs divers et variés pour structurer et modeler leur histoire. Voici l’exemple d’une histoire ayant pour thème J’ai été enlevé(e) par des extra-terrestres :

 « L’autre jour »   …je me promenais dans la forêt.   « J’ajoute »   …que la lumière était étrangement sombre.   « Bon, tu me connais »   …j’aime bien l’aventure donc je continue ma balade.   « Et là, surprise »   …je tombe sur ma sœur, toute bleue, qui me dit « Je suis une extra-terrestre et voici mon message pour l’Humanité. »   « Bref ! »    …elle me tend une enveloppe et repart illico avec son vaisseau spatial.   « Alors, vous allez rire ! »   …son message c’était  « Sgrr Gre Trrk ». Elle avait oublié de traduire !

Dès B1+ (en sélectionnant les cartes)

Fiche ressource

Les jeux délirants du Droit de perdre

Type de ressource : jeux de société
Auteur : Le droit de perdre
Source : Le droit de perdre

Public : Tous

Niveaux : à partir de B1+ en sélectionnant les cartes, à utiliser tel quel en B2+ et C1

Intérêt et pistes d’intégration en cours :

Selon les niveaux, on peut :

  • les utiliser en brise-glace, avec un nouveau groupe
  • les apporter en début de cours pour réveiller nos étudiants ou en fin de cours pour finir en détente
  • manipuler les connecteurs et structurer son discours (Comment j’ai adopté un gnou)

Pour commander les jeux en ligne : http://www.ledroitdeperdre.com/