test-test

rencontre

Pratiquer son Français ?

En France et bien sûr davantage hors de France il est difficile de pratiquer cette langue lorsqu’elle n’est pas « maternelle ».Que conseiller aux étudiants? 5 idées.

1/Le tandem

Il s’agit de mettre en contact deux personnes intéressées chacune par l’apprentissage d’une langue que l’autre maîtrise. Enseigner le français à un Espagnol qui m’apprend sa langue maternelle, ou pourquoi pas l’anglais s’il le pratique mieux que moi. Gratuit, souple et très convivial.

De nombreuses universités en organisent, par l’intermédiaire de cafés langues ou via un site spécifique. Étudiants ou non de ces universités, les intéressés peuvent souvent connaître ces lieux en consultant l’agenda culturel de la ville, en général par un hebdomadaire gratuit ou un site internet ( à Lyon et Grenoble nous conseillons Le petit bulletin).

En dehors des universités, de nombreux sites proposent ou permettent de mettre en place un tandem: polyglotclub approche des 400 000 membres dans le monde. Ce site organise des soirées polyglottes (en général anglais, espagnol, allemand, chinois, mais aussi en fonction des inscriptions d’autres langues, et bien sûr le français) où vous trouverez peut-être la personne qui vous convient pour apprendre à deux.

www.couchsurfing.org , le célèbre réseau social comprend désormais plusieurs millions de membres de par le monde et dépasse le seul cas de l’hébergement ou du verre à partager avec un local. Dans chaque ville, le site propose la rubrique « groupe », dans laquelle on en trouve fréquemment certains dédiés aux échanges linguistiques. A titre d’exemple, à Lyon le groupe « Lyon language practicing » comprend plus de 900 membres. Si tous ne sont pas actifs, il reste néanmoins tout à fait possible de trouver des personnes motivées.

2/Échanger en ligne

Pour ceux qui vivent dans la jungle (;), pour apprendre le français dans une petite ville où peu de personnes parlent français, comment faire? Le site le plus approprié est probablement celui-ci: http://www.busuu.com/fr (Attention: Busuu est en grande partie payant…) Via ce site vous pouvez échanger avec des locuteurs d’autres pays, et pas seulement en français. Via Polyglot vous pouvez aussi trouver des personnes intéressées par un échange via internet.

De la même manière, ce site anglophone propose un service d’échanges verbaux: http://www.learnfrenchathome.com/

3/Exercices en ligne

Choisir son parcours et son rythme Le même site http://www.busuu.com/fr propose une gamme très intéressante d’exercices oraux, de cours dynamiques. Vos apprenants sont anglophones? Privilégiez alors http://www.frenchtoday.com/ pour la compréhension orale! Attention, site payant (oui, je sais, on avait dit gratuit, mais celui-ci est à connaître)

4/La prononciation se prépare dans l’écoute

Regardez des films français sous-titrés. Le canal audio c’est très bien, mais niveau émotion c’est rarement formidable. Associer la langue à des émotions, à de belles images, voilà sans doute une voie plus parlante pour de nombreux apprenants. La prononciation se prépare en effet en grande partie dans l’écoute active. On ne compte plus les personnes qui téléchargent. Loin d’encourager cette pratique, nous faisons remarquer que celles et ceux qui achètent d’abord des films en DVD sans sous-titres et qui se tournent ensuite vers le téléchargement ont recours au site suivant notamment: http://www.opensubtitles.org/fr. Avec un logiciel comme Jubler (sous mac), la synchronisation du film et des sous titres devient un jeu d’enfants. Si ce n’est pas le cas, des tutoriels vidéos très accessibles sont faciles à trouver. Avantage: l’enseignant peut modifier le sous-titrage, afin que son et lecture soient vraiment proches (la plupart des sous titres réduisent très fortement les dialogues, par manque de place. Les expressions sont parfois complètement différentes, ce qui est normal puisque les sous titres pour étrangers n’existent pas en tant que tel: ils sont d’abord pour sourds et malentendants, une carence certes problématique pour un pays de cinéma…).

5/Apprendre la grammaire en s’amusant!

Apprenez plusieurs langues avec ce site pas très original, mais ludique: http://www.digitaldialects.com/index.htm. Bon, nous on préfère celui-ci, qui donne l’impression de savoir un peu mieux où il va: http://www.french-games.net/. Il y en a beaucoup d’autres, ainsi celui-ci: bonjourdefrance. En général c’est vrai qu’on attend toujours une vague (et pas seulement un ou deux, déjà prometteurs comme celui-ci) de jeux pour apprendre le français… bientôt sans doute!!