test-test

La semaine dernière Gabrielle a lancé une petite série d’articles (voir article 1)  qui vous propose des activités adaptées au tableau numérique  (vous pouvez aussi les utiliser sans). Voici donc un ajout à cette banque d’idées où les apprenants peuvent travailler de manière autonome lors de certaines séquences, ce qui offre de nombreuses pistes pour mettre en place une pédagogie différenciée.

Dans le 1er billet

Dans ce 2e billet

Dans le 3e billet

1/ Le « double remue-méninges ». 1/ Les sites d’activités en ligne. 1/ Interactifle.
2/ Le « pendu ». 2/ Exploiter le site « Vie de merde ». 2/« Mon album photo ».
3/ S’orienter dans l’espace et décrire des lieux avec Google Street View. 3/ Le « jeu du menteur » en images. 3/« Le ciné les yeux fermés »…
4/ « Le QAQOQAP ». 4/ Le « dessiner c’est gagner ». 4/« On échange les rôles ! »

1/ Les sites d’activités en ligne 

ressources en ligneIl y a de nombreux sites Internet de FLE qui se prêtent fort bien à une utilisation sur TNI/TBI. Si votre classe est un peu nombreuse, laissez des petits groupes d’apprenants réaliser des activités en autonomie sur ces sites, pendant que vous pouvez vous consacrer au reste de la classe. Si vous avez un petit groupe, mettez-vous de côté et laissez les apprenants réaliser les activités que vous leur aurez suggérées, négocier, discuter, s’entraider.

Liste (non exhaustive !) de sites avec activités autocorrectives :

Les sites de Thierry et Anne Perrot :

Les ressources de TV5MONDE :

Autres sites :

2/ Exploiter le site « Vie de merde » 

(à partir du niveau B1 ou B1+)

Image_VDMVous connaissez sans doute ce site (http://www.viedemerde.fr/) où on peut raconter en quelques mots ses petites mésaventures. Pourquoi ne pas jouer un peu avec pour enrichir son vocabulaire ?

Comment le faire ?

Après une découverte du site (imaginez peut-être un petit travail de compréhension écrite à partir de quelques textes), faites former des binômes dans la classe. Chaque binôme devra choisir une « vie de merde » aléatoirement (cliquer sur « VDM aléatoire » en haut du site), la lire très rapidement, y effacer 3 mots avec les outils graphiques, et demander aux autres de deviner les mots qui manquent. Le groupe doit être capable de lire vite, de réfléchir rapidement, ça doit être une petite activité dynamique qui réveille la classe !

Cela permet aussi de travailler le lexique familier, les tournures informelles.

Petite info : une mini-série télé VDM est sortie le 19 août 2013 !

3/ Le « jeu du menteur » en images

(à partir du niveau A2+)

plage-menteurLe jeu du menteur, Céline en a déjà parlé récemment sur T’enseignes-tu (voir article :4 activités PO)  donc vous le connaissez, a priori. Je vous propose une variante en images !

Comment le faire ?

Chaque apprenant prépare à l’avance deux photos de deux destinations de vacances, une où il est allé, une autre qu’il n’a jamais visitée. Il doit monologuer deux minutes par image pour raconter ses vacances, et donc tout inventer à propos de l’une des photos. Les autres lui posent des questions afin de le tester et de trouver quelle est la vraie histoire, et quelle est celle qui est fausse.

4/ Le « dessiner c’est gagner »

(plutôt niveaux A1 et A2)

C’est un grand classique de l’enseignement. Les adultes l’apprécient souvent autant que les enfants… Cela peut être très utile pour réviser du vocabulaire concret, sur certains thèmes donnés.

Comment le faire ?

On a donc dit que vous n’aviez pas eu le temps de préparer le cours. Mais par contre, vous avez toujours un bon stock de petits papiers avec vous ! Demandez d’abord aux apprenants de noter chacun 5 ou 6 mots sur un ou plusieurs thèmes donnés. Vous pouvez le faire vous-même mais c’est mieux s’ils le font eux-mêmes, cela leur permet de chercher dans leurs cours, de réviser en même temps. S’il y a plusieurs fois le même mot, ce n’est pas très grave ! Rassemblez tous les papiers. Constituez au hasard 3 ou 4 groupes. Et à tour de rôle, les apprenants viennent au tableau, piochent un papier, dessinent le mot et le font deviner à leur groupe. Les groupes gagnent un point s’ils trouvent ce dont il s’agit. À la fin, on félicite le groupe qui a totalisé le plus de points !