test-test

A l’initiative des « globinaires »…

L’auteur : Jürgen Wagner

jurgenChargé de mission pour le e-learning et la didactique des médias au Landesinstitut für Pädagogik und Medien [LPM] à Saarbrücken (Allemagne).

Je suis professeur de langues étrangères et j’ai enseigné le français et l’anglais au lycée pendant plus de trente ans. Mon fort penchant pour les TICE m’a permis de travailler à mi-poste pour le LPM  [une « mission TICE » de la Sarre :-)] depuis dix ans, puis à trois quarts d’un poste et depuis 3 ans à titre entier pour cet institut.

A l’heure actuelle je suis donc plutôt formateur, intervenant, auteur, « curateur de contenus », éditeur d’une anthologie sur le web 2.0 en LV, webmestre et rédacteur d’une InfoLettre à laquelle se sont abonnés 3.500+ professeurs de langues étrangères.

 

 

Nos conférences en ligne

Depuis septembre 2008 j’ai organisé de nombreuses conférences en ligne axées sur les TICE et ceci en langue allemande, anglaise, française et espagnole qui s’adressent à un public de plus en plus international.

Le terme “Webinaire” est un mot composé de “Web” und “Seminaire”. Il s’agit donc d’un séminaire qui a lieu entièrement sur Internet.  On le désigne également sous les expressions “Live-Webcast” ou “conférence en ligne”.

Ces conférences représentent un format de formation professionnelle “porteur”, et de plus en plus populaire, ce qui est dû aux nombreux avantages qu’elles offrent..

Raisons de la popularité du format “webinaire”

[ordered_list]

  1. Il permet aux professeurs de se former depuis chez eux

  2. Il me permet de faire intervenir des présentateurs que mon institut ne pourrait pas « s’offrir » en présentiel (frais de déplacement / d’hébergement)

  3. Les modalités d’inscription sont très faciles, un simple email à JWagner@lpm.uni-sb.de suffit pour s’inscrire à une conférence. C’est seulement lors de la première inscription qu’il faut « fournir » le nom et l’adresse postale de son établissement scolaire, université ou institution.

  4.  Le lien d’accès publié en amont suffit pour participer. On y accède sans identifiant ni mot de passe, mais doit respecter la consigne qui stipule qu’il faut saisir son nom entier dans le masque avant d’entrer.
  5.  La participation peut être récompensée par une attestation de participation sur simple demande.
  6.  Tous les meetings ont enregistrés et publiés pendant un certain temps sur Internet, ce qui permet un visionnage en différé.unnamed
  7.  Toutes les conférences sont suivies de l’envoi de ma « synthèse » qui contient le lien vers l’enregistrement, la présentation de l’intervenant(e) sous forme de fichier PDF, les liens du chat, ainsi que des informations complémentaires.
  8.  Les participants sont invités à publier leur feedback dans un Padlet.
  9. Les réunions en ligne permettent un échange, un dialogue entre les enseignant(e)s et les intervenant(e)s sur leurs pratiques pédagogiques relatives et encouragent les participant(e)s à utiliser les TICE.
  10.  La commodité et le confort: aucun logiciel à installer, interface intuitive, le Flashplayer requis se trouve par défaut sur 99% des postes de travail.
  11.  Matériel requis: un ordinateur, une connexion internet haut débit, un casque micro, une webcam (facultative)
  12. Pas d’obstacles à surmonter: un simple navigateur internet récent (Firefox, Internet Explorer …) suffit.

[/ordered_list]

 

Les facteurs de la réussite de nos conférences

[ordered_list]

  1.  C’est un vrai privilège d’avoir un serveur Adobe Connect Pro à ma disposition pour réaliser ces webinaires.
  2. Je ne cache pas ma fierté d’offrir un programme de haut niveau malgré le budget très réduit de notre petit institut (régional) de formation.
  3. Mon ambition concernant le FLE, c’est de présenter un maximum de « sites phares », comme Bonjour de France, Insuf_FLE, Les Zexperts, Travailler en francais et bientôt T’enseignes-tu 🙂webinaires1
  4. Parmi mes intervenant(e)s, il y a un grand nombre d’ami(e)s rencontré(e)s lors de mes nombreuses participations au colloque Cyberlangues qui ont accepté d’intervenir ensuite : Mélanie Auriel, Marie-Hélène Fasquel, Christophe Jaeglin, Jérôme Rambert, Isabelle Dufrêne, Elisabeth Buffard, Simon Ensor, Laurence Coutelas, …
  5. Le calendrier de nos webinaires est disponible sur le site du LPM
  6. Pour être informé sur les webinaires en langue française on peut s’abonner à une newsletter
  7. Une autre newsletter renseigne sur les conférences en langues allemande et anglaise
  8. Pour ce qui est de l’espagnol, on s’abonne aussi !

[/ordered_list]

 

Bilan, perspectives et objectifs

FrancophonieEn 2014, j’ai réalisé 46 conférences, toutes langues confondues où nous étions 50 personnes dans la salle virtuelle en moyenne, si je me compte moi-même, mes intervenant(e)s et d’occasionnels modérateurs / modératrices.  Il paraît que j’ai réussi à « fidéliser la clientèle ».  Les conférences sont en plein essor, grâce aussi à la convivialité qu’elles offrent.

Je tiens à remercier la totalité de mes intervenant(e)s qui sont prêt(e)s à partager leur expérience et leur savoir-faire. En plus, beaucoup d’entre eux interviennent gratuitement ou à des tarifs qui restent abordables et certains ont remporté des prix d’innovation didactique au niveau national voire international.

A cinq reprises j’ai réussi à dépasser la marque de 100 participants, le record étant à 133 personnes réunies dans la salle, originaires de 41 pays différents, ce qui m’a fait appeler ce genre de formation un “globinaire”.  De toute manière, la technologie moderne “connecte” les intéressés par dessus toutes les frontières et réunit même des ressortissants de différents continents.

La notion de “globinaire” se justifie également quand on considère que quelques-uns de mes intervenants habitent au Japon, en Argentine, en Afrique du Sud, au Chili, à La Martinique, la Turquie et j’en passe. Quant aux participants, il sont originaires du monde entier: Égypte, Malaisie, Islande, Venezuela, États-Unis, Russie, Maroc, …, et surtout d’Europe.