Le TBI en classe de langue : comment le choisir et l’utiliser pleinement ? (1/2)

En écho aux derniers numéros des Arts du FLE, voici une suite de 2 articles pour faire le point sur la forêt d’offres matérielles et logicielles et sur les conseils essentiels pour utiliser le TBI dans tout son potentiel pédagogique.

Commençons par les matériels et logiciels TBI

Introduit progressivement dans tous les milieux éducatifs au milieu des années 2000, le TBI peine toujours à rentrer dans les usages pédagogiques et souffre « malgré lui » de son image de matériel « imposé » et « délaissé » aux équipes enseignantes qui se retrouvent bien souvent désemparées face à l’outil. Mais, de quel outil parle-t-on ? Après la vague des premiers TBI, on entend de plus en plus parler de VPI. Pardon, VPI kezako ? TBI et VPI, quelle(s) différence(s) ?

Un petit point technique sur les TBI s’impose….

visuel 1 petit

Le choix matériel s’annonce délicat … quand arrive le deuxième critère essentiel : le logiciel spécifique du TBI.

Ne vous y trompez pas ! Ce qui fait la qualité du TBI en pédagogie, ce n’est pas le matériel en lui même mais son logiciel attribué ! Entre toutes les marques présentes sur le marché, ce dernier peut marquer une nette différence au niveau de la préparation et l’animation de séquences pédagogiques avec des fonctions plus ou moins avancées (galerie d’images, canevas d’exerciseurs, outils photo, …) et plus ou moins intuitives (reconnaissance d’écriture, prise en charge de langues étrangères, …) selon les constructeurs. Aïe, ça se corse …

Premier point épineux à relever : ils sont pour la plupart payants et nécessitent une clé de licence pour activer leur fonctionnement. Pour les TBI, cette dernière étant généralement fournie de facto avec l’achat du tableau, le cas des VPI reste plus problématique car le “vrai” logiciel interactif devra bien souvent être acheté séparément (celui fourni avec le vidéoprojecteur étant très basique) pour retrouver toutes les fonctionnalités interactives intéressantes d’un TBI classique.

Et deuxième point et non des moindres : les logiciels de solutions interactives ne sont pas tous interopérables, ce qui signifie qu’une préparation de séquences réalisée avec le logiciel X ne pourra pas fonctionner avec le logiciel Y, et pire encore, non plus avec le matériel Y. Beau casse-tête et belles sueurs froides pour l’enseignant qui se retrouve incapable d’exploiter sa « belle » séquence interactive, faute de compatibilité entre les marques.

Voyons ces logiciels TBI de plus près….

visuel 2 petit

Chacun de ces logiciels a des particularités bien définies avec des fonctions existantes ou inexistantes qui modifient grandement la pratique de l’enseignant. Une comparaison plus poussée de ces dernières serait trop longue à réaliser ici mais fera sans doute l’objet d’un prochain article (Merci de me laisser votre souhait dans les commentaires).

Conclusion de cette partie technique : attention au choix du constructeur et de son logiciel car cela pourra avoir un impact plus ou moins important sur la bonne intégration de l’outil en classe.

Le prochain article abordera les questions plus pédagogiques de son utilisation en classe et proposera une petite check-list de points essentiels avant tout projet de déploiement de TBI.

TBI : Les arts du FLE n°11 et 12

N° 11 : Allume ton tableau !

N°12 : Les éditeurs au tableau

Mots clés : , , , , , ,

AuteurLaurent Carlier

Spécialiste en didactique des langues et expert en solutions TICE, j’ai passé l’essentiel de mon parcours professionnel au Japon dans l’enseignement et les nouvelles technologies puis depuis peu en France, dans l’éducation numérique tant dans la mise en œuvre que l’accompagnement des solutions matérielles innovantes (TBI, tablettes, VPI, etc …) et la formation à l’éducation 2.0 (web 2.0, réseaux sociaux, …) Fortement impliqué dans les usages des tablettes en contexte pédagogique, j’anime également des ateliers de formation pour les enseignants de langue souhaitant en savoir plus sur les plus-values de cet outil du côté enseignant et du côté apprenant.

Commentaires

  1. […] En écho aux derniers numéros des Arts du FLE, voici une suite de 2 articles pour faire le point sur la forêt d’offres matérielles et logicielles et sur les conseils essentiels pour utiliser le TBI dans tout son potentiel pédagogique. Commençons par les matériels et logiciels TBI Introduit progressivement dans tous les milieux éducatifs au…  […]

  2. […] “En écho aux derniers numéros des Arts du FLE, voici une suite de 2 articles pour faire le point sur la forêt d’offres matérielles et logicielles et sur les conseils essentiels pour utiliser le TBI dans tout son potentiel pédagogique. Commençons par les matériels et logiciels TBI Introduit progressivement dans tous les milieux éducatifs au…”  […]

  3. […] “ En écho aux derniers numéros des Arts du FLE, voici une suite de 2 articles pour faire le point sur la forêt d’offres matérielles et logicielles et sur les conseils essentiels pour utiliser le TBI dans tout son potentiel pédagogique. Commençons par les matériels et logiciels TBI Introduit progressivement dans tous les milieux éducatifs au…”  […]

  4. […] (le FLE) ?. Ces articles devraient vous aider à mieux choisir le TNI et connaître les logiciels (partie 1) afin de permettre une bonne utilisation en classe (partie 2). Il rappelle, en outre, les questions […]