test-test

Présentation  « Le français entre quat’z’yeux« 

Le français entre quat’z’yeux est un espace culturel pour les étudiants et pour les amoureux de la langue française.

blog-le francais entre quat'z'yeux

Comme suggéré par le titre, il s’agit d’une méthode d’apprentissage en-tête-à-tête. Effectivement, dans chaque article, je propose au public de se plonger dans un univers tout en français et d’apprendre la culture et la langue à l’aide de mes écrits et des notes que j’ai rassemblées pendant mes années d’étude.

Cependant, ce n’est pas seulement un endroit où apprendre le vocabulaire, les règles, les tournures ou les expressions, comme dans un livre de grammaire. C’est un portail qui vous offre l’opportunité de vivre la langue en vous amusant, qui vous conseille des émissions, des lectures, des livres et des vidéos, mais surtout qui vous donne les moyens pour les comprendre dans leur intégralité, par exemple grâce aux transcriptions, aux sous-titres, aux élucidations, etc. Cela vous permettra d’apprendre sans vous en apercevoir, d’acquérir un bagage culturel riche qui vous permettra, par exemple, d’argumenter efficacement lors d’un examen, mais pas seulement.

Aujourd’hui, avec près de 75 jours d’activité, le blog compte 73 posts. Le projet est de continuer à écrire environ 4 articles par semaine en ligne, entre autres, avec l’actualité et des chroniques diffusées chaque semaine par les émissions de radio.

Pourquoi ce projet ?

Pendant mes études de préparation au DALF, en tant qu’autodidacte, il m’est arrivé plusieurs fois de remarquer sur Internet un manque de ressources adressées aux étudiants de niveau avancé. Certes, force est de constater qu’on n’est pas complètement démuni, car il y a des blogs et des sites très valables et captivants, mais personnellement, souvent, je n’arrivais pas à trouver assez de matériel ou d’exercices pour m’entraîner et j’ai donc dû me contenter… de les créer moi-même.

plateforme

J’ai élaboré une myriade de listes de mots pour enrichir mon vocabulaire, j’ai rassemblé les expressions qui peuvent aider à relever le niveau d’un texte, écrit des tonnes d’exemples de synthèse et d’essai à partir d’articles de journaux que je trouvais sur la Toile, etc. Depuis, l’idée de partager mon travail, de créer le blog que j’aurais voulu lire quand j’étudiais le français et d’aider les étudiants comme moi qui aiment cette langue et son univers, a commencé à germer dans ma tête, jusqu’au 20 octobre 2016, le jour où le projet a enfin pris vie et Le français entre quat’z’yeux s’est animé avec la publication de mon premier post, à savoir un article traitant du vocabulaire de niveau avancé autour de la campagne.

Les + du projet

Ce projet s’engage à donner au public les moyens pour s’entraîner à la compréhension de l’oral, à la compréhension écrite et à la production écrite grâce à trois rubriques différentes.

Tout d’abord, Le français entre quat’z’yeux  propose un très grand nombre de vidéos, de chroniques et de podcasts qui portent sur des sujets d’actualité et de culture générale, tous rigoureusement accompagnés de transcription ou de sous-titres. À la fin de chaque transcription, une petite section est dédiée à l’explication des mots les plus difficiles et aux expressions qui exigent une élucidation. Les locuteurs sont généralement des journalistes ou des chroniqueurs et ils utilisent pour la plupart un langage courant, parfois plus littré, parfois plus familier, selon le sujet abordé et le ton employé. L’éventail de thèmes traités est de plus en plus vaste et en relation avec ceux qui pourraient facilement apparaître lors des examens de français FLE.

Quant à la compréhension écrite, une nouvelle rubrique nommée « Le Figaro expliqué » a été lancée, il y a quelques jours, dans le blog. Vous trouverez des articles de journaux traitant de sujets linguistiques et d’actualité, expliqués aux non-francophones. Les termes et les locutions compliqués sont accompagnés par leur définition, un synonyme ou une image explicative. Pour les étudiants de français, lire le journal n’aura jamais été en même temps aussi facile et fructueux.

En plus, le blog offre une rubrique dédiée au vocabulaire de niveau avancé, un florilège de mots divisés selon le sujet, où chaque terme est suivi par sa ou ses définitions et par plusieurs exemples, ainsi que par sa traduction en anglais et en italien, afin de les rendre plus faciles à mémoriser. Ce qui rend ces posts captivants est la présence d’images qui illustrent les mots proposés, et ce, encore pour aider la mémorisation.

Enfin, je me permets aussi de mentionner  la présence de quelques conseils et astuces dévoilés petit à petit, que je pense, être utiles afin de bien réussir le DALF.

Quelques exemples de parutions

Parmi les transcriptions les plus aimées, je dois citer celles des chroniques de Nicole Ferroni, humoriste de France Inter, que je publie chaque mercredi matin, juste après sa diffusion à la radio, et qui traitent toujours de sujets très actuels.

articles- ferroni

 

Ensuite, voici un exemple du « Figaro expliqué », un article de journal de la catégorie Langue Française, écrit par Alice Develey et expliqué pour les non-francophones.

expressions

 

Quant aux posts dédiés au vocabulaire, le post « Verbes utiles à la rédaction d’un essai argumentatif » en est un bon exemple.

prononcer

 

 

Qui se cache derrière  ce projet ?

FredericaJe m’appelle Federica et je suis italienne. J’ai commencé à étudier le français comme langue étrangère à l’âge de 19 ans, à l’Université de Padoue, en Italie, un choix presque dû au hasard, car avant je n’avais jamais envisagé la possibilité de m’approcher de la langue de Molière. Mes études universitaires se sont arrêtées très tôt mais cela ne m’a pas empêché de continuer comme autodidacte, étant désormais complètement amoureuse du français. J’ai ensuite travaillé comme jeune fille au pair dans la ville de Tours, ce qui m’a donné l’opportunité de visiter un peu la France, et après 1 an et demi, j’ai réussi le DALF C1. Pendant ce temps, j’ai beaucoup voyagé, étudié et travaillé. J’ai créé Le français entre quat’z’yeux afin de continuer mes études en aidant les autres, mais aussi pour qu’il devienne pour moi une rampe de lancement vers une carrière de traductrice.

 


crédit image à la une

<a href=’http://fr.freepik.com/vecteurs-libre/yeux-cartoon_761389.htm‘>Designed by Freepik</a>