test-test

Le mois de la Francophonie approche et pour s’y préparer au mieux, une petite mise au point sur ce vaste thème ne me ferait pas de mal. J’ignore si ma mémoire est défaillante, mais je n’ai pas le souvenir d’avoir eu dans le cadre de mon Master FLES un cours spécifique sur l’importance de la dimension francophone dans l’enseignement/apprentissage… Trou de mémoire, ou autre motif, je me suis dit qu’il était toujours temps de s’immerger dans ce bain francophone qui représente une véritable richesse pour à aborder et intégrer dans nos cours. Pour cette immersion, je me suis posé plusieurs questions auxquelles je vais tenter de répondre, en commençant par faire le point sur ce que recouvre le terme « F/francophonie ». Dans un deuxième billet, je vous présenterai succinctement quelques ressources que j’apprécie particulièrement pour me tenir au courant de l’actualité francophone (ressources pour le prof). Enfin, dans un troisième billet, je vous proposerai une sélection de ressources francophones à utiliser en classe.

En résumé, le terme avec un « f » minuscule désigne la communauté de locuteurs du français, alors que Francophonie avec un « F » majuscule renvoie à sa dimension institutionnelle et aux relations entre les 77 Etats et gouvernements membres ou observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

La francophonie de Louisiane, la francophonie de Beyrouth ou la francophonie de Bamako

Ces expressions renvoient donc aux locuteurs du français dans ces régions du monde. Au niveau mondial, le nombre de Francophones dépasse les 220 millions et ceux-ci sont répartis sur les cinq continents, avec en tête l’Europe (87,5 millions de locuteurs francophones, suivie par l’Afrique subsaharienne et l’Océan indien, avec 79,1 millions de Francophones). Le français est la 5e langue la plus parlée dans le monde et il semble que son avenir se jouera en Afrique, notamment en raison de l’explosion démographique qui s’y profile.

carte francophonie

Source OIF
http://www.francophonie.org/carto.html

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) sur tous les fronts

Quant au dispositif institutionnel et géopolitique de la Francophonie, il s’organise autour de moyens de coopération multilatérale entre les différents États et gouvernements membres ou observateurs de l’OIF et avec les autres institutions internationales (notamment par le biais des Sommets internationaux de la Francophonie, d’une Assemblée parlementaire de la Francophonie, de l’Agence universitaire de la Francophonie, de la Représentation Permanente de l’OIF auprès des Nations unies à New York, etc…). L’OIF est dirigée par un/e Secrétaire général de la Francophonie qui a des fonctions d’ordre politique et représentatif au sein des institutions de la Francophonie et au niveau international.

Pour plus d’informations sur les objectifs de l’OIF, vous pouvez lire et télécharger la charte.

mains et lumière

« Une communauté d’esprit » et de valeurs

En filigrane de ces deux premiers sens de la F/francophonie, des valeurs communes sont défendues par l’OIF : la diversité culturelle et linguistique, les droits de l’Homme, la paix, la démocratie, l’accès à l’éducation, l’égalité entre femmes et hommes, le développement économique et social, le développement durable, et plus récemment l’engagement des jeunes et la culture numérique. C’est en quelque sorte cette « communauté d’esprit », ce « nouvel humanisme » dont parlait Léopold Sédar Senghor. L’OIF s’engage donc sur le terrain sur les cinq continents en mettant en place des actions et des initiatives pour promouvoir ces valeurs. Par exemple, une de ces actions est la mise en place depuis 2006 du Volontariat international de la Francophonie. Des jeunes de moins de 34 ans sont sélectionnés et envoyés en mission de coopération pendant un an dans un pays francophone pour participer à des projets de développement et de promotion des valeurs de la Francophonie. Vous pouvez d’ailleurs découvrir ce dispositif dans cette vidéo ou sur la page du site de l’OIF consacrée à ce dispositif. 

Ressources : faire le point sur la (F) francophonie

Voici quelques ressources pour aller plus loin et pour devenir incollable sur la question (ressources francophones de Suisse et du Québec pour faire honneur à la diversité francophone) :

  • Le site de l’OIF : Vous trouverez toutes les informations sur l’OIF, ses projets, des statistiques sur la langue française dans le monde, etc.
  • Un numéro de Geopolitis : Emission de la RTS, radio télévision suisse sur la Francophonie, son histoire, ses forces et ses faiblesses.

Références : LECLERC, Jacques. «Francophonie» dans L’aménagement linguistique dans le monde, Québec, TLFQ, Université Laval, 30 décembre 2012, [http://www.axl.cefan.ulaval.ca/francophonie/francophonie.htm], (1er février 2014)