test-test

Pour valoriser l’apprentissage d´une langue, il est toujours utile de proposer à ses apprenants de passer des diplômes reconnus. D’une part, l’apprenant peut justifier de son niveau de langue et d’autre part, c’est motivant de savoir que toutes ces heures passées en classe termineront par un beau diplôme reconnu par le Ministère de l’éducation nationale français. Pour le français langue étrangère, nous avons deux types de diplômes internationaux : le DELF-DALF et le TCF.

DELF et DALF : Diplôme d’étude en langue française et Diplôme approfondi  de langue française

logo DELF-DALFCommençons par le DELF-DALF. D´après les chiffres du C.I.E.P, en 2013, les examens DELF et DALF sont organisés dans 164 pays, ce qui représente 1 189 centres d’examen en activité en France et dans le monde. Depuis 2005, plus de 1 800 000 candidats (dont le plus grand nombre est concentré en Europe) se sont inscrits, avec un taux de réussite moyen supérieur à 80%. La majorité des candidats s’est présentée aux niveaux A2 et B1.

 Ce diplôme se présente sous différentes formules :

  • le DELF-DALF tout public (DELF de A1 à B2 et DALF pour C1 et C2) ;
  • le DELF Pro pour professionnel (des niveaux A1 à B2), pour les apprenants qui voudraient travailler en contexte francophone ;
  •  le DELF junior/scolaire (des niveaux A1 à B2), pour les adolescents avec des thématiques axées sur leurs centres d´intérêts ;
  •  le DELF Prim (des niveaux A1.1 à A2), pour les enfants avec des thématiques axées sur leurs centres d´intérêts.

Chaque formule évalue différentes compétences telles que la compréhension orale et écrite ou la production orale et écrite. Il faut obtenir une note égale ou supérieure à 50/100 pour obtenir le diplôme. Le déroulement et le temps de l’épreuve dépendent du niveau évalué. Il est possible de passer ses examens dans les Alliances françaises et les centres agréés.

TCF : Test de connaissance du français

examenAbordons maintenant le cas du TCF. Il s’agit d’un mode d’évaluation totalement différent. Il est composé de trois épreuves obligatoires (compréhension orale et écrite, maîtrise de la langue) et deux épreuves complémentaires (expression orale et écrite). Il s´agit d´un QCM (questionnaire à choix multiple) et il est même possible de passer l’épreuve sur ordinateur. Il est aussi décliné en différentes formules :

  • Le TCF tout public ;
  • LE TCF Québec, pour les immigrants au Québec ;
  • Le TCF DAP, pour les étudiants souhaitant intégrer une université en France ;
  • Le TCF pour l’accès à la nationalité française.

Il est impossible d’échouer à cet examen car il s’agit d’un test de positionnement. En effet, le TCF est une épreuve standardisée, calibrée et étalonnée. Les candidats reçoivent alors leur positionnement (entre A1 et C2) sur l´échelle des 6 niveaux de connaissance correspondant à ceux définis par le Conseil de l´Europe dans le Cadre européen commun de référence pour les langues.

Enfin, de mon côté, ne travaillant pas dans un centre agréé, je prépare les apprenants qui se sentent de passer le diplôme du DELF et je les envoie en candidats libres à l’Alliance française la plus proche. Les résultats sont toujours très positifs et stimulants pour les apprenants qui veulent chaque année s’essayer au niveau supérieur.

 

Quelques ressources pour s’entrainer

 

Quelques exemples de sujets d’examen